Pour la décoration d’intérieur, le terrarium autonome est le produit rêvé ! Si vous aimez le végétal sans pour autant avoir la main verte, le terrarium autonome est la solution idéale et facile.

Le terrarium doit être exposé à la lumière du jour et de façon homogène. Pour cela, nous vous conseillons une fois par mois, de tourner le bocal sur lui-même pour que toutes les plantes soient à la lumière.

Le terrarium est une déco facile d’entretien.

Afficher

Terrarium autonome

Comment fabriquer son terrarium autonome, fermé ? 

Cet écosystème de milieu humide est composé de plantes installées dans un bocal en verre. Plusieurs sortes de plantes s’adaptent très bien au terrarium comme le Ficus Ginseng. Un contenant en verre transparent avec un couvercle est utilisé pour réaliser un terrarium humide. Vous pouvez choisir un contenant de formes différentes, tout est une question d'habileté pour passer votre main afin de pouvoir planter.

La première étape dans la confection de votre terrarium est d’abord d’assurer un bon drainage dans le fond du pot, qui bien sûr, n’est pas percé. Vous utiliserez soit de la bille d’argile, soit de la pouzzolane, ou des gros graviers sur une épaisseur d’un ou deux centimètres en fonction de la taille du contenant. Ensuite, vous pouvez mettre un peu de charbon actif qui a des propriétés antifongiques, antibactériennes. Vous pouvez également réaliser quelques strates décoratives à l’aide de graviers ou de sables de différents calibres. Le substrat est principalement composé de terreau (universel, horticole) que l’on peut aérer éventuellement avec un peu de sable.

Une fois l’installation de la couche de terreau, vous pouvez placer les différentes plantes. Tout d’abord, vous devez bien évidemment retirer les plantes du cache-pot. Vous pouvez décompacter un peu la motte pour libérer les racines et les placer dans le trou que vous avez préalablement fait. Mettez les petites plantes en périphérie pour favoriser l’accès et finir par les plantes qui sont à plus grand développement au centre. Bien tasser autour pour stabiliser la plante avec vos mains. Vous pouvez vous aider du manche d’un long pinceau en bois.

Pour agrémenter le paysage, vous pouvez placer un peu de mousse de votre jardin. Vous pouvez aussi apporter un côté minéral à votre terrarium. Pour cela, installez des galets, des petits cailloux ou du sable.

Une fois que tous les éléments sont installés dans le contenant, vous pouvez arroser avant de refermer. Arrosez proportionnellement à la taille du contenant, mais en général, un fond de verre à la base des plantes suffit.

Vous pouvez vous aider d’un petit chiffon en microfibre pour nettoyer les parois intérieures ou extérieures de votre terrarium s’il y a un peu de terre.

Attendez 24 heures avant de refermer définitivement le couvercle.

Voilà votre terrarium plante autonome est maintenant terminé !

Dans les premiers jours qui suivent la confection du terrarium, il peut y avoir un peu plus de condensation le temps que les plantes s’adaptent à leur nouvel environnement. Vous pouvez aérer 1 à 2 heures par jour, les 10 premiers jours le temps pour que l’écosystème se régule.

Commandez en ligne votre terrarium

Nous sélectionnons pour vous en véritable amoureux de la nature sur le site Green Gaïa, les meilleurs produits pour vos achats de plantes en ligne. Les plantes sont choisies avec soin pour leur fraîcheur auprès de nos producteurs experts, des spécialistes pour vous proposer la qualité au meilleur prix.

Profitez d’une grande variété et des bienfaits de toutes les plantes sur votre site de vente en ligne Green Gaïa. Green Gaïa livre partout en France métropolitaine (hors territoires insulaires).

Nos plantes sont bien protégées et expédiées rapidement pour un transport en toute sécurité jusqu’à votre domicile afin d’arriver pleine de vitalité !

Dans la même famille que Terrarium autonome