Hygiène de Vie Saine


Hygienede vie

 

Une Hygiène de vie saine :

 

Arriver à obtenir un corps sain dans un esprit sain est un exercice difficile. Nous devrions même comparer ça à une discipline à par entière, car cela demande rigueur et endurance.
Après avoir compris les besoins de notre corps en boisson et nourriture, voyons maintenant ce qui lui est nécessaire pour permettre d’être en excellente forme, vitalité et santé pour longtemps.

 

 

 

Soleil :

Je trouve l’histoire plutôt intéressante. L’humain a sur terre à disposition tous les aliments et nutriments nécessaires Soleilà son organisme sauf un : La Vitamine D.

Cette dernière est très rarement présente dans les aliments et pourtant elle nous est indispensable.
Heureusement, il existe une source inépuisable de Vitamine D, disponible pour tous, tout le temps : le Soleil.
Le corps synthétise 70 % de la Vitamine D sous l’effet des U.V.B du soleil.
La Vitamine D permet de fixer le calcium présent dans l’organisme, ce qui permet à terme une meilleure santé des os. 
Elle joue également un rôle important dans le système de défense immunitaire.

Ce que l’on sait très peu, c’est que les U.V.B ne sont présents que lorsque le soleil est à plus de 50° d’inclinaison. Un repère facile à visualiser si on pense que 45° est la moitié d’un angle droit, donc s’exposer à partir du moment ou le soleil est entre l’horizon et le zénith.
Pourtant quelques règles sont à respecter pour s’exposer au soleil et synthétiser la vitamine D.
Il faut s’exposer sans protection solaire (qui protège des U.V.A et U.V.B) pour que les U.V.B traversent la peau. Donc attention aux peaux sensibles ou claires qui doivent limiter la durée d’exposition.

Attention le soleil à vite fait de brûler la peau avant qu’on le remarque, éviter de vous exposer longtemps. Dix à vingt minutes suffisent pour synthétiser suffisamment de Vitamine D et ce délai est à adapter à votre type de peau et force du soleil. Si ça chauffe trop, n’allez pas attraper un coup de soleil pour de la vitamine D. Je le dirai encore, c’est une question d’équilibre.

 

 

Activité physique & Sport :

Il existe de nombreuses activités physiques et là encore il s’agit d’une dimension à part entière.Tai chi

En terme physique, être actif permet un bien être et un tonus supplémentaire qui maintient le corps en bonne santé et contribue activement à l’efficacité des autres travaux entrepris pour être en forme.
Au-delà de cet aspect, de nombreuses activités ajoutent également une dimension d’esprit très intéressante. Les arts martiaux sont remplis de sagesse et de respect, les sports individuels favorisent le dépassement de soi.

Le yoga, Taï Chi, etc, développent en prime la spiritualité, la méditation et ouvrent l’esprit. La marche et la course, favorisent l’empathie avec la nature et enfin les sports collectifs développent l’esprit d’équipe et de cohésion. Je me permets également de rajouter la cerise sur le gâteau, l’activité physique favorite de chaque couple, qui amené à un certain niveau d’amour et de spiritualité est créateur de la plus puissante énergie de vitalité (Kundalini) disponible dans le corps, mais ce sera un autre sujet.

Le sport enseigne la discipline et l’esprit résolu. C’est aussi et surtout, un excellent moyen

pour plonger intensément dans le moment présent.

La concentration nous laisse centrée sur l’action présente et il s’agit d’un excellent moyen de calmer les tourments du mental.
Attention à ne pas tomber dans l’esprit de compétition qui habite certains sports. Poussé à l’excès, il peut générer du stress, des tensions et parfois, de mauvaises pensées et vibrations.

Méditation :Meditation

On ne pouvait parler de prendre soin de soi sans évoquer même brièvement la méditation.

Pour imager facilement, la méditation peut être comparée à un « reset » d’ordinateur, quand ce dernier fonctionne trop longtemps, il lui arrive que sa mémoire vive soit saturée et l’ordinateur ralenti ou met du temps à traiter l’information, et il est nécessaire de le redémarrer pour qu’il puisse aller plus vite et réfléchir de nouveau correctement. La méditation fonctionne de la même manière. Elle permet de faire le vide dans sa tête et de reprendre ensuite avec une vision plus claire et calme, dépourvue des « parasitages«  du mental (principalement le point de vue de l’égo dont on évoquera le sujet plus tard).

La méditation est une activité incroyable, elle parait si simple à voir, mais si difficile lorsqu’on l’expérimente.

Même cette discipline demande une grande rigueur pour parvenir à évoluer. Au début, il est très difficile par exemple, de centrer son attention sur soi et d’arrêter de penser. En général, on tient tout au plus quelques minutes les premières fois, puis petit à petit, on parvient à rester concentré plus longtemps.

La méditation est au cœur de nombreuses pratiques, du bouddhisme au taoïsme, en passant par le christianisme ainsi que d’autres courants spirituels, et consiste à centrer son attention sur soi ou sur une pensée et d’en approfondir le sens et la compréhension. Il existe de nombreuses formes de méditations, dont le but commun est d’être présent dans l’instant et d’amener la paix intérieure.

  • Méditer permet de s’élever en conscience ; une réflexion profonde sur un sujet permet d’en développer le sens.
  • Méditer pour s’élever en spiritualité ; avec la recherche du calme intérieur, en se concentrant sur soi (ou sur sa respiration), sans penser.

A un certain niveau, la méditation permet d’accéder au calme et à la paix intérieure, en se concentrant sur les sensations ou la respiration. Elle permet l’auto guérison énergétique et physique, en harmonisant par le calme mental, le flux d’énergie des méridiens, qui à leurs tours favorisent le bien être du corps. Les tensions se relâchent et le stress diminue. La méditation permet également une modification de la perception. Méditer sur un objet de pensée (par exemple sur un principe philosophique), permet d’en améliorer le sens et la compréhension, modifiant la perception du sujet et guidant ainsi à une meilleure conscience. Enfin, elle affine la capacité d’attraction. A haut niveau, le méditant est capable de centrer profondément son attention sur une notion qu’il souhaite s’attirer et ainsi « axer » sa fréquence de réflexion et de fait, sa fréquence vibratoire, pour en faciliter son obtention.

Méditer quotidiennement comportent de nombreuses vertus bénéfiques pour le corps, l’âme et l’esprit.

Hygiène & Cosmétique :

Avec toute cette vie bien remplie, on arrive à prendre soin de son « intérieur ». Évidemment nous allons faire pareil avec notre « extérieur ». Là par contre, il va falloir donner un petit coup de main à notre corps qui n’est pas du tout adapté aux conditions de vie de la société actuelle. Le corps ne s’occupe pas de l’apparence, il n’a que faire de la mode et il est au courant pour la pollution, mais n’est pas armé pour protéger la peau ni même l’organisme, mais au moins on peut faire le choix de manger sain et non pollué. Pour l’extérieur, c’est une autre histoire. Il va falloir éliminer tout ce qui est sécrété par le corps et les pollutions extérieures.

Les facteurs internes :
La sueur présente sur l’ensemble du corps (la peau possède un système de régulation de température dont la transpiration est une Hygièneconséquence pour se refroidir), les cellules mortes que l’on perd au nombre de presque 1 million par jour, sont déjà deux bonnes raisons de nettoyer sa peau chaque jour.

Les facteurs externes :
La pollution : Elle a tellement de visages que tout le monde y a droit. Ils se nomment Composés Organiques Volatils (C.O.V.), ont les trouvent partout sous différentes quantités et concentrations. Les habitants des villes souffrent  des COV issues de la circulation. La campagne sera touchée par une plus forte concentration d’ozone. La ménagère sera la moins épargnée car exposée à l’air intérieur de sa maison où sont recensés à l’heure actuelle plus de 500 COV et avec une concentration plus élevée qu’ailleurs. D’où l’importance, de faire aérer 15 minutes par jours sa maison, pour faire diminuer la pollution intérieure.

Pour achever le tout, le plus alarmant de l’histoire, outre l’arrivée des nanoparticules sur lesquelles on ne s’étendra pas… c’est surtout le fait que l’on sait à titre individuel quel COV est plus ou moins nocif, mais nous n’avons encore pas assez de données pour connaître l’étendu des dégâts de  »cocktails » de COV. Bien sûr, tout ceci vient se coller à la peau chaque jour…
C’est pourquoi il est important, d’utiliser une crème cosmétique avec filtres anti pollution (souvent présent dans les crèmes de jours), pour protéger sa peau.

On peut prendre deux lignes pour s’amuser par exemple à comparer notre corps à la terre, et les humains qui la composent, avec les cellules du corps. C’est comme si tous les jours les cellules de notre peau devaient affronter le nuage de Tchernobyl qui passe. On comprend mieux l’importance de bien protéger sa peau.

Vous pouvez consulter à ce sujet, la « Routine Beauté » adaptée à votre peau, pour être protégée et en prendre soin efficacement.

Repos et Sommeil :

Condition essentielle à regagner de l’énergie (c’est quoi l’énergie ?), à tel point, qu’il va de pair avec l’ensemble des sujets précédents pour pouvoir être effectué dans les meilleures conditions.
Le sommeil va permettre également le développement cérébral et c’est la nuit que sont assimilées dans le cerveau une partie des informations de la journée. Les expériences démontrent clairement l’incidence du sommeil sur la capacité du cerveau à résoudre un problème.
Il y a là encore quelques notions élémentaires à connaître sur le sommeil.
Les cycles de sommeil sont en général de 90 minutes. Nous avons besoin en moyenne de 7 à 8 H de sommeil, mais cela varie en fonctions de nombreux critères.
Il est important de manger léger le soir afin de ne pas alourdir la digestion et attendre au moins 1 h 30 mins après le repas. L’alcool, même s’il aide à s’endormir, sera la cause d’un sommeil de mauvaise qualité et troublé. L’idéal après le repas est d’être au calme et d’éviter les lumières vives (Télévision, Ordinateur) et émotions fortes (Film angoissant, discussion stressante). Faites en sorte d’apaiser votre tête, ne résumez pas les soucis de la journée mais profitez en plutôt pour vous souvenir (écrire est encore mieux) les belles choses de votre journée.
En cas de difficultés pour s’endormir, une infusion de : Tilleul, Verveine, Fleur d’oranger, Camomille, sont toutes indiquées.

Le Jeûne, et ses vertus insoupçonnées :

De plus en plus de personnes sont atteintes en France de Maladie Chroniques. A l’heure même où l’espérance de vie Le jeuneaugmente, la durée de vie en bonne santé est passé de 63 ans en 2008 à 62 ans en 2010.
Le jeûne a un effet stimulant pendant la première semaine et un effet anti dépresseur après la ré-alimentation.
Le traitement par le jeûne intervient avec un effet bénéfique sur les pathologies des bronches,
cardio vasculaire, de l’estomac, de l’intestin, des os, du système endocrinien, digestif, des articulations et enfin des pathologies de la peau.
Fonctionnement :
Le jeûne provoque un état de stress, qui engendre chez nous un mécanisme de défense. En l’occurrence la privation de nourriture, provoque un stress dans l’organisme qui déclenche des perturbations au niveau des hormones qui mobilisent les substances du corps. Ces mécanismes d’auto régulation induisent les effets thérapeutiques améliorant ainsi rapidement de nombreux indicateurs :

  • Glycémie
  • Cholestérol
  • Triglycérides
  • Insuline

Les cures de jeûnes durent de 24 H à plusieurs semaines, jusqu’à quatre  voire cinq semaines…
Comme dans toutes notions de santé, cela dépend avant tout du métabolisme de chacun. Il ne s’agit pas d’être forcément conformiste mais surtout d’être à l’écoute de son corps pour s’adapter.
Biologiquement, après 72 H de jeûne, les gènes sains du corps commencent à s’activer et ainsi à se  »protéger » eux-mêmes, ce qui contribue à renforcer le système immunitaire (comme s’ils avaient toujours sue comment faire).
On dirait bien que le jeûne permet de remettre les compteurs à zéro et de faire un coup de propre.
Bien entendu, pour toute durée de jeune supérieur à 24 H, il faut un encadrement adapté et un avis de spécialiste est préférable.
Pas question de se lancer seul dans cette expérience, de passer par la crise d’acidose, sans savoir de quoi il s’agit, de même la phase de ré-alimentation est également cruciale et ne doit pas être faite au hasard.
Bien entendu le meilleur pour la faim…fin …
Une étude du  (Andrus Gerontology Center, Department of Biological Sciences and Norris Cancer Center, University of Southern California, Los Angeles, CA 90089-0191, USA), démontre même que le jeûne lutte efficacement contre les effets secondaires de la chimiothérapie du type nausée, fatigue, faiblesse, migraine de manière très significative, sans parler du fait que les cellules cancéreuses supportent mal le milieu de carence alimentaire de l’organisme pour qui le jeûne est intolérable.

A lire : Le jeûne, une nouvelle thérapie (Thierry De Lestrade).

Le jeûne est également évoqué par l’ensemble des religions et se retrouve dans les traditions spirituelles à travers le monde.
Lorsque le corps arrête de consommer de l’énergie en quasi continue par l’alimentation, il peut alors employer ses ressources pour se nettoyer et se purifier. Le corps est plus apte à se protéger des maladies, mais également des blocages neurobiologiques subtils considérés comme les principaux obstacles à l’épanouissement personnel et spirituel.

 Reprendre la lecture de: Prendre soin de soi  Article Suivant : Le Mental
Prendre soin de soi Le Mental

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.